Accueil > Moments > Pluie d’automne

Pluie d’automne

octobre 2020

La nuit bat son plein, sombre et humide. Réveillée par le bruit des gouttes d’une pluie régulière et dense, j’écoute. Je me lève pour un café, une cigarette, il ne fait pas froid. La brise est légère.
Plaisir de voler un morceau de vie aux ténèbres, sans déranger personne.
Temps lent.
Je sens l’odeur de la terre qui se gorge d’eau, l’herbe mouillée qui se dresse, les feuilles de l’automne en tapis qui absorbent les cliquetis des échappées de la gouttière.
Il fait silence entre les plics et les plocs.
Je retrouve mon lit, écoute encore, bercée par cette musique.
C’est si confortable et doux de se savoir à l’abri, bien au chaud, protégée par un toit de tuiles, tandis que le ciel déverse son trop plein de chagrin pour ramener la vie, remplir les nappes, les mares et abreuver les sources.
Demain après-midi les nuages seront loin et les oiseaux de mauvais augure envolés avec eux.
Il fera beau.
Je travaillerai tôt, à l’heure où les humains se reposent, je prendrai le temps d’une pause à l’heure où les humains s’agitent.
Pas d’orage, pas de tonnerre, juste la pluie qui rassure. Dormir encore peut-être, jusqu’à l’aube. S’étirer longtemps comme les animaux sortent du sommeil, dérouiller les muscles engourdis, et attraper vers midi sous un rayon de soleil, un anneau d’arc-en-ciel.